Collagène: Tout ce que vous devez savoir.

Ce que vous avez entendu est vrai, votre peau en dépend.

Vous souvenez-vous d’avoir ignoré complètement l’importance du collagène pour la peau? Lorsque vous aviez 20 ans et que votre production de collagène était vraiment élevée, 75 %1 plus élevée que celle obtenue avec l’âge, vous n’aviez probablement même pas à y penser. Vous avez vaguement entendu le mot collagène, vous saviez que c’était une protéine qui était d’une certaine façon reliée à la structure de votre peau.

En réalité, comme pour tant de choses, c’est seulement lorsque les effets deviennent visibles que l’on s’en préoccupe sérieusement. Lorsque votre peau commence à montrer des signes de l’âge, la dermatologie est utile pour comprendre ce qu’est le collagène, ses effets et comment vous pouvez contribuer à le préserver.

Le collagène est la principale protéine du corps.
Il est partout. Dans vos os, votre intestin, vos dents et vos muscles. Partout. Et le corps en produit chaque jour. Cependant, sa production ralentit avec l’âge.

La peau est principalement composée de collagène et d’eau.
Le collagène est aussi la principale protéine présente dans la peau. Le collagène seul compte pour 80 à 90 % du poids sec de la peau, si on exclut l’eau. Sa structure en spirale, qui ressemble à une triple hélice, est formée de trois chaînes composées d’environ une centaine d’acides aminés.

La peau est ferme grâce au collagène.
Tout comme il permet au corps de développer des muscles, le collagène procure à la peau sa résistance et sa fermeté originale. Issu du mot grec kólla, qui signifie « colle », le collagène de type I et de type III se lient dans le derme, tel un coussin connecteur.

Il est sécrété par les fibroblastes, les cellules du tissu conjonctif formant la seconde couche de la peau, aussi responsables de la sécrétion de l’élastine. Conjointement avec l’élastine ainsi que d’autres protéines appelées « glycoprotéines », le collagène fait partie de la matrice extracellulaire. Ce réseau forme la structure même de la peau, tel un muscle, et lui procure ses caractéristiques physiques, comme la tonicité, la résistance et la fermeté.

Le taux de collagène de la peau diminue de 1 %2 par année.
Après la mi ou fin vingtaine et début de la trentaine, la peau perd environ 1 % de collagène chaque année. Le collagène est synthétisé par la diminution des fibroblastes, résultant en une perte d’élasticité, de fermeté et de souplesse. Alors d’ici la prochaine Coupe du monde de soccer en 2022, la plupart d’entre nous auront perdu 4 % de notre collagène. C’est pourquoi à nos 80 ans, notre peau produira moins de 75 % de collagène qu’à nos 20 ans.

Le collagène diminue encore plus rapidement selon notre mode de vie.
Pourquoi 75 % et pas 60 % (1 % X 60 ans), demanderez-vous? La perte de 1 % de collagène annuellement est en fait un minimum. La diminution du collagène peut être accélérée par le photovieillissement, la pollution et l’alimentation, ou encore chez les fumeurs. Les radicaux libres correspondants ainsi que le processus de glycation (processus biologique par lequel les molécules de sucre se fixent au collagène) peuvent faire des ravages, en durcissant les fibres de collagène existantes, qui fusionnent alors. Les enzymes responsables de la dégradation du collagène (MPM) sont aussi stimulés par les rayons UV. Avec l’âge, le collagène, habituellement une grande protéine, s’amincit. Vu son rôle de soutien primordial, c’est donc sans surprise que cette dégradation du collagène est visible, le rendant plus rigide et moins souple.

Le collagène peut être augmenté tant de l’intérieur que de l’extérieur.
Maintenant que la glycation détient son propre champ de recherche anti-âge, de nombreuses preuves suggèrent la possibilité de régénérer notre peau avec le collagène – ou du moins ralentir sa dégradation ou sa disparition par des actions concrètes pour favoriser la santé du collagène (à commencer par une consommation modérée du sucre) et en évitant de trop s’exposer au soleil. Un soin de la peau protecteur de collagène peut aussi avoir un double effet bénéfique, en protégeant le collagène déjà présent dans la peau tout en augmentant sa production dans la peau. Liftactiv Collagen Specialist remplit la peau de peptides, qui court-circuitent la fragmentation des protéines, capables de cibler les signes spécifiques de l’âge liés à la perte de collagène sur la peau : les rides, le manque de tonus, la perte de fermeté et de tonicité.

La connaissance donne du pouvoir. La diminution de collagène est naturelle avec l’âge. Par des choix simples de soin de la peau quotidiens, nous pouvons cependant corriger les signes de dégradation de la peau.

1. James Varan, Decreased Collagen Production in Chronologically - Aged Skin - Roles of Age-Dependent Alteration in Fibroblast Function and Defective Mechanical Stimulation.
2. Sam Shuster et coll., The influence of age and sex in skin thickness, skin collagen and density.

Produits connexes

Articles connexes