Ménopause et perte de collagène : pourquoi ma peau manque-t-elle son tonus?

Ménopause et perte de collagène : pourquoi ma peau manque-t-elle son tonus?

Vous n’avez plus l’apparence de vos 20 ans, et il n’y a aucun mal à cela parce que vous êtes beaucoup mieux qu’à 20 ans : plus confiante, plus accomplie, et vous vous connaissez beaucoup mieux. Mais oui, votre peau commence à manquer un peu de tonus à l’arrivée de la ménopause. Cependant, avant de songer à la chirurgie, il y a une multitude de solutions simples qui peuvent vous aider.

Le manque de tonus de la peau durant la ménopause est causé par la perte rapide de collagène pendant cette période – jusqu’à 30 % au cours des 5 premières années et 2 % les 20 années suivantes. Oui, une période difficile se profile à l’horizon, mais à votre place, on se concentrerait sur les « 20 années suivantes ».

Une perte de collagène de 30 % au cours des 5 premières années de la ménopause.

Autres conséquences de la diminution du collagène dans votre peau

Avec la dégradation du collagène viennent la perte de fermeté de la peau et des contours du visage ainsi que l’apparition de ridules. Vous remarquerez peut-être que les rides du sourire et entre les sourcils deviennent permanentes, que votre nez s’affaisse, le contour des yeux se creuse et les pores deviennent plus apparents. Fantastique, non?

Tous ces changements cliniques des femmes postménopausées sont associés au vieillissement cutané des trois couches de la peau du visage (l’épiderme, le derme et l’hypoderme). L’atrophie, la sécheresse et le relâchement de tissus adipeux en sont les principaux signes; pas vraiment génial, mais un processus absolument normal.

L’atrophie correspond à l’importante diminution de l’épaisseur des tissus cutanés. Tout ce qui contribue à cette diminution peut aussi modifier la communication et les échanges de nutriments entre l’épiderme et le derme, ce qui empêche la peau de garder ses propriétés mécaniques. Vous remarquerez donc peut-être une dégradation progressive de l’acide hyaluronique dans le derme, une sécheresse de la peau et une rugosité due à la diminution de la sécrétion de sébum, une perte d’élasticité, une diminution de la capacité à conserver l’hydratation, qui peut aussi mener à une perte de fermeté.

En conclusion, votre visage pourrait sembler différent, un peu fatigué peut-être, et cela peut jouer sur votre confiance en vous-même. Alors agissons pour prévenir cela, ou du moins pour ralentir ce processus du mieux que nous pouvons :

Les éléments clés à retenir

Le manque de tonus de la peau est principalement dû à la perte rapide de collagène qui, par conséquent, cause d’autres changements.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez agir de plusieurs façons pour adopter un rituel de soin de la peau que vous maintiendrez sur une base quotidienne ou rendre votre régime alimentaire plus équilibré.

Consulter votre dermatologue au sujet du rituel à choisir; les soins de jour et de nuit ainsi que le sérum Neovadiol offrent une solution parfaite pour contrer le manque de tonus durant la ménopause.

  • En arrêtant de fumer et en réduisant la consommation d’alcool
  • En choisissant un rituel quotidien de soin de la peau adapté à la peau préménopausée et la postménopausée– une protection solaire régulière avec un FPS résistant à l’eau
  • En adoptant un régime alimentaire sain et équilibré
  • En faisant régulièrement de l’exercice

Articles connexes