Évolution de la peau à la soixantaine

Après la ménopause, la peau peut souvent sembler pâle, terne ou sans tonus. Dans cet article, vous découvrirez comment votre peau change au moment d’aborder la soixantaine

Manque de densité, teint terne, pâleur : Les problèmes cutanés de la soixantaine

La texture et la qualité de la peau constituent une préoccupation majeure à partir de la soixantaine. En vieillissant, la peau commence à être plus délicate au toucher, elle semble plus causé par l’amincissement de l’épiderme et que la microcirculation diminue. La peau peut ainsi avoir une apparence terne, fatiguée et visiblement sèche.

Elle a également tendance à perdre son éclat rosé propre à la jeunesse, semblant plus pâle et faisant ressortir les cernes et les taches brunes. Ceci est dû à la réduction du nombre des mélanocytes responsables de la pigmentation cutanée, ainsi qu’à la diminution de la microcirculation découlant de l’amincissement de la peau. De plus, les changements que le vieillissement apporte à la structure de l’épiderme entraînent la déshydratation de la peau, qui a plus de mal à retenir l’eau. De ce fait, la peau mature est souvent sujette aux plaques sèches et occasionnellement, à la desquamation.


Redonner de la vitalité aux peaux matures

Découvrez le nouveau secret de Vichy pour retrouver une peau éclatante à partir de 60 ans avec Neovadiol Rose Platinium. Ce soin vise à améliorer la structure cutanée grâce à sa formule innovante, en la renforçant et en la revitalisant pour lui donner un aspect plus ferme éclatant de santé. Le calcium agit sur l’épiderme pour renforcer la barrière cutanée et faciliter la synthèse lipidique, tandis que la cire d’abeille hydrate et nourrit intensément la peau, ce qui est essentiel pour les peaux matures plus sèches.

La crème contient également une dose indispensable de pigment rosé qui apporte un teint rose éclatant de santé, et sa texture veloutée glisse sur la peau pour lui procurer un soin quotidien nourrissant. Enfin, l’IGEFYL, une forme de levure qui imite les protéines présentes dans les fibroblastes, renforce l’épaisseur de l’épiderme tout en luttant contre le vieillissement cutané.


Produits connexes

Articles connexes