Ménopause et bouffées de chaleur : comprendre le comment et le pourquoi

Lorsque les niveaux d’hormones sont modifiés, c’est tout l’équilibre de l’organisme qui change. Outre la fin des cycles menstruels, les femmes voient d’autres symptômes et effets de la ménopause affecter leur vie au quotidien.

L’un des problèmes les plus répandus? Les bouffées de chaleur. Pas moins de 80 % des femmes ont des bouffées de chaleur et celles-ci constituent l’une des principales causes d’inconfort. Les bouffées de chaleur font leur apparition cinq ans avant la ménopause, pendant toute la durée de la périménopause et jusqu’à dix ans après.


En quoi consistent exactement les bouffées de chaleur?

Une bouffée de chaleur est une sensation de chaleur soudaine, incontrôlable et spontanée dans le cou et le visage, souvent accompagnée de rougeurs et de transpiration. Des frissons sont souvent ressentis juste après. Ce phénomène se produit également la nuit, prenant la forme des fameuses sueurs nocturnes.


Pourquoi les bouffées de chaleur se produisent-elles?

La baisse des taux d’œstrogènes perturbe les mécanismes qui régulent la température du corps. Tout commence dans l’hypothalamus, le « thermostat » naturel du corps. Lorsque cette glande est perturbée, elle envoie à tort le message que le corps est trop chaud, déclenchant l’accélération du rythme cardiaque, la dilatation des vaisseaux sanguins et l’activation de la transpiration, qui sont tous des mécanismes naturels conçus pour refroidir le corps. Cette fonction est très utile l’été lorsque nous faisons de l’exercice, mais elle est beaucoup moins agréable lorsqu’elle se déclenche sans crier gare, nous prenant ainsi au dépourvu.


Puis-je réduire les bouffées de chaleur?

Ces pics de chaleur peuvent être empirés par plusieurs facteurs, comme une émotion intense, le stress ou l’alcool. La suppression de la caféine, des aliments épicés et du stress, sans oublier les cigarettes, peut contribuer à réduire les bouffées.

Pour optimiser votre confort, portez des vêtements amples et des tissus aérés. Pour essayer de bloquer les éléments déclencheurs, tenez un journal de vos symptômes et notez ce que vous mangez et buvez, en indiquant le moment auquel vous avez des bouffées de chaleur. Tenir un journal peut vous aider à déterminer un schéma et à trouver un moyen d’éviter ces épisodes indésirables.


Conseils supplémentaires pour gérer mes bouffées de chaleur

Saviez-vous que les produits dérivés du soya se sont avérés lutter contre les bouffées de chaleur? En effet, les dérivés du soya contiennent des niveaux élevés d’isoflavones, des phyto-hormones similaires aux œstrogènes qui contribuent à réguler les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur. Le tofu peut sembler un peu fade, mais cuisiné correctement, ce « fromage » issu du soya est délicieux. Cela vaut la peine d’y goûter! En outre, le tofu contient du fer et du calcium, lesquels sont des minéraux essentiels pour rester en bonne santé. Pourquoi ne pas essayer le lait de soya avec vos céréales du matin au lieu de votre lait habituel, ou encore du soya frit à la poêle avec des légumes de saison pour le dîner ou le souper? Les fèves edamame – jeunes fèves de soya en gousses – sont également un excellent choix, en y ajoutant une pincée de sel pour une collation ou une entrée saine.


Quels suppléments puis-je prendre?

Essayez les plantes favorisant la production d’œstrogènes : onagre, gattilier, soya, houblon ou même trèfle rouge. Vous pouvez également ajouter du rhodolia et du magnésium pour réguler votre humeur. Quant à la posologie, elle diffère considérablement d’une personne à l’autre. Il est essentiel de demander conseil à votre pharmacien, naturopathe ou micronutritionniste afin d’obtenir le traitement qui vous convient.


Produits connexes

Articles connexes