Main content

SOS bouton : Comment traiter une poussée d'acné

Si à chaque fois qu’un bouton fait surface sur votre visage vous sentez le besoin d’y toucher, cet article est pour vous !

Toucher votre acné est un mauvais réflexe qui peut causer des infections secondaires et laisser une marque ou une cicatrice permanente sur votre visage. Résistez à la tentation d’y toucher et découvrez des conseils pratiques de nos experts : le dermatologue Philippe Deshayes et la Directrice générale des connaissances consommateur et marché Odile Mohen, pour combattre votre désire de toucher a vos boutons visage.

Je ne suis plus une ado. D’où vient ce bouton alors?

Invisible hier encore, pourquoi ce bouton s’affiche là, maintenant ? Philippe Deshayes, notre dermatologue expert, nous explique : « Une glande sébacée est faite pour sécréter du sébum qui parfois n’arrive pas à s’éliminer. Un petit bouchon se forme alors à l’orifice. Ne pouvant être évacué, un bouton apparaît. »

Mais le facteur qui va entraîner l’aggravation du bouton (le passage du simple comédon au bouton rouge douloureux et volumineux), c’est la contamination bactérienne sur votre peau. C'est tout simplement parce que certaines bactéries présentes dans notre environnement et dans la flore habituelle de notre peau vont se nourrir du sébum. Elles prolifèrent alors dans cet environnement favorable à leur croissance et provoquent une inflammation de notre peau.

Apparition d’un bouton : ne le toucher pas !

Sans savoir, vos mains touchent ce fameux bouton visage jusqu’à 65 fois par jour. Et c’est là que ce geste peut virer au drame pour votre peau, et rallonger la durée de vie du bouton incriminé.
Car vos mains ne font pas que toucher ce bouton, elles sont également en contact avec les objets du quotidien. Des bactéries fourmillent en effet sur les mains et dans vos ongles, même si vous les laves régulièrement. Les microbiologistes dénombrent des milliers de germes sur les smartphones (où il y aurait en moyenne 25 000 germes par cm²), les volants de voitures, les chariots, les claviers d’ordinateurs.. la liste est assez longue.

En plus, notre expert Philippe Deshayes est catégorique « Ne touchez pas un bouton sous peine de surinfection, de lésions plus difficiles et plus longues à faire disparaître. » Bref, tout le contraire de ce que vous souhaitez !

Aussi, Philippe Deshayes est catégorique « Ne touchez pas un bouton sous peine de surinfection, de lésions plus difficiles et plus longues à faire disparaître. » Bref, tout le contraire de ce que vous souhaitez !

Toucher non, soigner oui

Le bon réflexe : nettoyer votre visage contre les boutons régulièrement le matin et soir avec une lotion ou un gel moussant riche dans des ingrédients clés. L'acide salicylique est un actif dermatologique de référence pour purifier les peaux à imperfections, qui aide avec acné sur le visage. Après avoir nettoyé votre visage, appliquez une crème hydratante pour atténuer les boutons visage, décongestionner les pores et contrôler la brillance.

Pour être vraiment sûre de ne pas toucher ce satané bouton visage, recouvrez-le d’un gel pansement invisible comme notre Normaderm Hyaluspot. En plus de réduire l’échauffement, un autre ingrédient important, l'acide hyaluronique, protège le bouton de la sur-contamination bactérienne tandis que le LHA et l'acide salycilique aide avec l'inflammation.

C'est seulement un bouton.

« Quand un bouton apparaît, on se sent impuissant, analyse Odile Mohen. L’instinct pousse à vouloir maîtriser cette peau qui n’en fait qu’à sa tête, à la reprendre en main quelles qu’en soient les conséquences. » Percer un bouton apparaît alors comme un geste immédiatement libérateur. Faux, archi faux !

Mais alors comment résister ? En suivant les cinq conseils d'or venant d'Odile :

Fuyez les miroirs ! Ceux de l’ascenseur du bureau comme le rétro de la voiture. Mais surtout ceux de votre salle de bains, les miroirs (grossissants) déforment la réalité et seul(e) dans sa salle de bain, face à cette vision, la tentation est trop grande !

Je dédramatise, tu dédramatises, nous dédramatisons ! Avant un RDV ou une réunion importante, on se calme et on répète « Oui j’ai un bouton, mais c’est passager, il va disparaître ! ». Et pour détourner le regard de vos interlocuteurs sur ce « spot », laquer vos ongles d’une couleur qui claque, comme un rouge vermillon ou un bleu nuit tellement tendance.

Occupez vos mains et votre tête ! Agir pour le bien de sa peau c’est rassurant ! Nettoyez-la, protégez-la et camouflez l’intrus avec un maquillage correcteur adapté.

Alors à vous de jouer maintenant que vous avez percé tous les secrets pour tenir bon et faire face à l’apparition d’un bouton ! Découvrez l'état de votre peau en utilisant l'outil révolutionnaire: Analyse de Peau (à venir) de Vichy Canada.



PRODUITS CONNEXES


For the best experience, please turn your device